Pose de plaques de parement

1 Préparation

1.1 Le support doit être lisse et propre. Si besoin, vous pouvez effectuer un ragréage. En cas de murs en carreaux ou en plaques de plâtre, strier le mur, ce qui permettra une meilleure adhérence. Par temps chaud, humidifier les murs en béton.

1.2 Tracer sur toute la longueur du mur des lignes horizontales (2) qui vous serviront de repères. Entre 2 lignes horizontales, la hauteur (H) est égale à 3 rangées de plaques + 2 hauteurs de joints.

2 Pose

2.1 Commencer la pose par le haut si les plaques sont légères, par le bas si elles sont plus lourdes.

2.2 Enduire le mur de mortier colle ou de colle prête à l’emploi, puis le dos des plaques à l’aide d’un peigne. Étaler la colle sur de petites surfaces de 3 ou 4 rangées de plaques.

2.3 Poser les rangées de plaques l’une sous l’autre pour des plaques fines, l’une sur l’autre pour des plaques épaisses. Presser chaque plaque sur le support avec un léger mouvement de va-et-vient. Pour éviter que les plaques ne s’affaissent, insérer des tasseaux entre chaque plaque.

N.B. : Pour poser les plaques à joints décalés (1), commencer une rangée sur 2 avec une plaque coupée en 2.

N.B. : Si le mur a des arêtes, commencer par les plaquettes d’angle.

2.4 Vérifier l’alignement des joints horizontaux et verticaux.

2.5 Procéder aux découpes des plaques de la dernière rangée.

3 Joints

N.B. : Les plaquettes fines peuvent se poser sans joints.

3.1 Après 24h00 de séchage, ôter les cales. Mettre le mortier à joints dans un pochoir et remplir les interstices à ras bord.

Ajouter un peu de mortier à la truelle, s’il en manque un peu. Nettoyer les plaquettes au fur et à mesure.

3.2 Après ½ heure, lisser le joint avec un fer à joint et enlever l’excédent de pâte.